Prier les Mystères Glorieux avec fr. Dominique Barré, o.p.

Résurrection

« Si le Christ n’est pas ressuscité, alors notre prédication est vide, vide aussi notre foi » (1Co 15, 14).

Si Dieu n’avait pas ressuscité son Fils alors nous n’aurions rien à attendre de lui. La vie du Christ nous aurait laissé de magnifiques paroles, une vie exemplaire, mais notre situation serait restée dans l’impasse. Qui alors nous sauverait ? Le Christ nous est ressuscité et le salut est à notre portée : nous y croyons et le proclamons.

Ô Notre-Dame du Rosaire, enseignez-nous à maintenir vivante notre foi.

Ascension

« Ce Jésus qui a été enlevé auprès de vous vers le ciel, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel » (Ac 1, 11).

Le Christ ne s’est pas éloigné de nous, car auprès de son Père dans la gloire il nous attire à lui. Et mieux encore, il a promis qu’il reviendra nous chercher. Ainsi réjouissons-nous d’avoir à nous préparer pour son retour.

Ô Notre-Dame du Rosaire, enseignez-nous l’espérance du ciel.

Pentecôte

« Et voici que moi je suis avec vous jusqu’à la fin des temps » (Mt 28, 20).

Dans les temps anciens, Dieu accordait son Esprit à quelques-uns. Avec le Christ ont été inaugurés les temps nouveaux qui sont aussi les derniers : son Esprit vise à se répandre dans tous les cœurs pour qu’ils soient unis ; les apôtres en furent témoins. L’Église, Corps du Christ vit de son Esprit.

Ô Notre-Dame du Rosaire, enseignez-nous à promouvoir la communion dans l’Église.

Assomption

« Toutes les générations me diront bienheureuse » (Lc 1, 48).

Ce que Dieu a promis pour tous les hommes qui croiraient en lui, il l’a accompli en Marie. Elle est au Ciel pour sa propre gloire, à lui, pour notre joie à nous. Car nous avons assurément une Mère qui auprès de son Fils veille et intercède pour nous, pour qu’avançant ici-bas, nous montions au Ciel, nous aussi.

Ô Notre-Dame du Rosaire, enseignez-nous d’avoir recours à vous en toute occasion.

Couronnement de Marie

« Un grand signe apparut dans le ciel : une femme enveloppée de soleil, la lune sous ses pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles » (Ap 12, 1).

La Vierge Marie n’est pas une reine comme les autres. Elle est associée à la royauté de son Fils. Elle ne domine pas, elle aime. Elle est puissante, mais c’est la puissance de l’amour sauveur de son Fils qu’elle exerce. Elle aime non pour attirer à elle mais à Dieu. Pour sa gloire, pour que tous les hommes soient sauvés.

Ô Notre-Dame du Rosaire, enseignez-nous à vous aimer toujours davantage.

Dans un même esprit :
Les Mystères Joyeux, Les Mystères Lumineux et Les Mystères Douloureux

Vous avez aimé cette méditation ?
Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

Category:
French