Prier les Mystères Joyeux avec Monsieur Olier

Monsieur Olier, fondateur des sulpiciens, est un éminent représentant de l'École française qui a un lien avec l'Ordre dominicain. Agnès de Langeac, en effet, pria et se sacrifia pendant trois ans pour obtenir sa conversion. C'est elle qui lui révéla sa mission : fonder, en France, des séminaires. Il devint le directeur de conscience de la moniale dominicaine.


L’Annonciation

Réjouis-toi, comblée de grâce… L’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. (Lc 1, 28.35)

Dieu s'explique à saint Gabriel de deux secrets adorables qui ont de quoi ravir un million de créatures en admiration : d'abord de son amour immense pour tout le genre humain, qu'il veut sauver et délivrer de la mort éternelle, par l'incarnation et par la mort sanglante de son propre Fils; et ensuite de l'amour qu'il a pour la très sainte Vierge, l'ayant choisie afin de faire naître d'elle et de sa sainte substance ce même Fils en la vertu de son Saint-Esprit.

Seigneur, toi qui nous as montré la fidélité de Dieu, garde-nous fidèles à notre baptême.


La Visitation

Marie, s'étant levée, se rendit en hâte vers la région montagneuse, dans une ville de Juda. Elle pénétra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. (Lc 1, 39-40)

Oubliant sa faiblesse, son âge, sa délicatesse, animée du zèle de son fils, et brûlant d'ardeur pour le faire connaître, Marie court par les montagnes, elle gravit les collines, afin d'annoncer Jésus-Christ. Dès qu'elle l'a conçu et formé dans son sein, elle est la première à parler pour l'annoncer.

Nous te prions pour tous ceux qui, à la suite de la Vierge Marie, sont remplis de zèle pour annoncer ta Parole.


La Nativité

Marie enfanta son fils premier-né, l'enveloppa de langes et le coucha dans une mangeoire. (Lc 2, 7)

En mettant son Fils au monde, Marie n'a rien perdu de la vie divine qu'elle contenait auparavant ; Jésus-Christ n'est pas moins vivant en elle par son esprit qu'il ne l'avait été avant sa naissance.

Réjouis, Seigneur, le cœur des mourants par l'espérance de leur naissance au ciel.


La Présentation de Jésus

Siméon reçut l'enfant dans ses bras et bénit Dieu. (Lc 2, 28)

Dans la personne de ce saint vieillard recevant en ses bras Notre-Seigneur, le recevant dans un sein rempli du feu de l'amour de Dieu lui-même, Dieu le Père le reçoit déjà à bras ouverts, comme il fera au jour de sa résurrection après son immolation sanglante ; et en recevant ce sacrifice, il reçoit aussi d'avance celui de toute l'Église, en vue de laquelle il lui est offert.

Accorde-nous, Seigneur, de renouveler chaque jour la consécration que tu as faite de nous-mêmes à ton Père.


Le Recouvrement de Jésus au Temple

Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être aux choses de mon Père ? (Lc 2, 49)

Dans le temple, Jésus parle à Marie avec un esprit de zèle admirable pour la gloire de Dieu son Père, lui témoignant avec force qu'il doit s'appliquer aux œuvres qui regardent son service.

Que les chrétiens soient témoins de l'évangile jusqu'aux extrémités de la terre.


Dans un même esprit :
Les Mystères Lumineux, Les Mystères Douloureux et Les Mystères Glorieux


Vous avez aimé cette méditation ?
Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

 

Category:
French