Prier les Mystères Glorieux avec Monsieur Olier

Monsieur Olier, fondateur des sulpiciens, est un éminent représentant de l'École française qui a un lien avec l'Ordre dominicain. Agnès de Langeac, en effet, pria et se sacrifia pendant trois ans pour obtenir sa conversion. C'est elle qui lui révéla sa mission : fonder, en France, des séminaires. Il devint le directeur de conscience de la moniale dominicaine.


La Résurrection

Étant entrées dans le tombeau, les femmes ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. (Lc 24, 3)

Après que Notre-Seigneur eut été immolé sur la croix, il fut mis dans le tombeau ; et là, comme l'hostie sur l'autel, il attendait que le feu divin, c'est-à-dire que Dieu le Père descendît dans le sépulcre pour faire passer son hostie dans sa nature de lumière et de gloire.

Souviens-toi, Seigneur, de ceux qui vivent sans espérance.


L’Ascension

Jésus s'éleva sous les yeux de ses disciples et une nuée vint le soustraire à leurs regards. (Ac 1, 9)

En montant dans les cieux, Jésus-Christ élève avec lui tous les saints patriarches et les autres justes qu'il avait retirés des limbes, et va les offrir à son Père, comme les premières dépouilles qu'il a ravies au démon par sa mort. Enfin, dérobé par la nuée à la vue de ses disciples, il laisse rejaillir la splendeur de sa gloire, qu'ils n'auraient pu soutenir et dont il avait retenu l'éclat dans ses diverses apparitions.

Fais que nous te suivions, Seigneur, par la pensée et par le cœur. Ne permets pas que nous restions indifférents au bonheur du ciel.


La Pentecôte

Des langues comme de feu apparurent aux apôtres et, se partageant, et il s'en posa une sur chacun d'eux. (Ac 2, 3)

Avec le Père, le Christ envoie le Saint-Esprit, comme une sainte et féconde semence, pour faire germer dans les cœurs de nouvelles dispositions, de nouveaux mouvements, de nouvelles inclinations qui les portent à des effets tout autres que ne les portent les inclinations premières qu'ils ont reçues d'Adam.

Que ton Esprit, Seigneur, guérisse et fortifie en nous ce qui a été blessé.


L’Assomption

Le Christ voulait se la présenter à lui-même toute resplendissante, sans tache ni ride ni rien de tel, mais sainte et immaculée. (Ep 5, 27)

Au jour de l'Assomption, Notre-Seigneur épousait toute l'Église en la personne de la très sainte Vierge, et il lui témoignait tout l'amour et toute la tendresse qu'il doit exprimer un jour à l'Église entière.

Que la Vierge Marie soutienne ses enfants dans l'espérance de la résurrection qui leur a été promise.


Le couronnement de Marie

Un grand signe apparut dans le ciel : une femme revêtue du soleil… et sur sa tête une couronne de douze étoiles. (Ap 12, 1)

La très sainte Vierge, remplie de Jésus-Christ, remplit à son tour de sa splendeur toute l'Église du ciel, ce qui la fait appeler par les Pères : la couronne de tous les saints. Ces étoiles représentent aussi les douze apôtres, tout le corps des pasteurs, toute l'Église enseignante, éclairée de la splendeur bienheureuse de Marie, et recevant toute sa fécondité par elle.

Par Marie, comble ton Église de l'abondance de ta grâce.

Dans un même esprit :
Les Mystères Joyeux, Les Mystères Lumineux et Les Mystères Douloureux


Vous avez aimé cette méditation ?
Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

Category:
French