Les Mystères Douloureux avec le fr. Nicolas-Bernard

Agonie

« Sa sueur devint comme de grosses gouttes de sang » (Luc 22, 44).

Comme chacun, Jésus connaît l’angoisse devant la souffrance et la mort, mais aussi l’angoisse que l’homme en sa liberté, aveuglé par le péché, pourrait encore refuser cette suprême preuve d’amour qu’il va lui donner sur la croix.

Prions pour tous ceux qui souffrent dans l’isolement, sans réconfort, sans espérance en leur cœur.


Flagellation

« Les hommes le bafouaient et le battaient » (Luc 22, 63).

Il y a dans cette scène de la Passion comme l’apparition de la violence dans ce qu’elle a de gratuite, de pur mal. Jésus sans défense et sans voix, avec les petits, les opprimés, les pauvres, vient par sa seule présence nous dire : Même là, tu n’es pas seul : Dieu est avec toi pour te sauver.

Prions pour toutes les victimes des violences de notre monde.


Couronnement d’épines

« Les soldats lui posèrent sur la tête une couronne d’épines » (Jean 19,2).

Jésus est le Messie, mais pas à la manière du monde : il est le Messie souffrant, nous libérant du joug de l’occupation la plus lourde qui soit, celle du péché. Il est roi, mais pas à la manière du monde : couronné d’épines, serviteur, régnant non par la force, mais par l’amour et le pardon.

Prions pour tous les gouvernants afin qu’ils soient guidés par l’Esprit du Serviteur qu’est Jésus.


Portement de croix

« Ils requirent un certain Simon de Cyrène pour aider Jésus à porter sa croix » (Luc 23, 26).

Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se charge de sa croix : notre croix est souvent celle de notre frère, comme Jésus prend sur lui notre croix à cause de notre péché, comme Simon aide Jésus dans sa Passion. La croix devient en Jésus, par la charité, haut lieu de communion.

Prions pour tous ceux qui servent les malades.


Mort de Jésus en croix

« Élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes » (Jean 12, 32).

Personne au monde ne nous a jamais autant aimés que Jésus : l’Innocent, le Fils de Dieu, mort sur la croix par pur amour pour nous et à cause de nous pécheurs. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis : pour les pécheurs dont il vient faire ses amis dans son pardon.

Demandons au Seigneur la grâce de devenir des adorateurs en esprit et en vérité.


Dans un même esprit : Les Mystères Joyeux, Les Mystères Lumineux et Les Mystères Glorieux

 

Category:
French