Dernière étape : l’Irak !

La longue expédition du Promoteur général du Rosaire en octobre et novembre 2015 touche à sa fin : voici sa dernière étape, Erbil, au Nord de l’Irak.

Cette ville du Kurdistan irakien, en plein développement, accueille de nombreux réfugiés chrétiens. C’est là que le Rosaire est venu à la rencontre de nos frères et sœurs dominicains qui ont tout perdu.

Ce n’est pas le premier article qui paraît sur ce site puisque nous en avons déjà mis en ligne deux : l’un sur l’ouverture du Jubilé de la fondation de l’Ordre des Prêcheurs et l’autre sur les camps.


Mais il serait injuste de ne rendre compte que de cette réalité douloureuse. Nous avons vu le courage avec lequel les chrétiens affrontent cette situation difficile et précaire.

Ainsi, les sœurs de Sainte Catherine de Sienne sont en première ligne. Elles assurent la scolarisation de très nombreux enfants, dans plusieurs sites répartis dans des maisons ou des écoles.


À l’école Al Bishara qui scolarise des enfants de 6 à 12 ans


Les frères dominicains sont également présents pour un travail d’enseignement ou d’accompagnement. Ils continuent le travail entrepris avant l’exode.

Ainsi, le frère Najeeb, qui a sauvé tant de manuscrits anciens, en syriaque notamment, partage son temps entre Erbil et des conférences partout dans le monde pour faire connaître cette culture multiséculaire en danger et si peu connue.


La vie continue donc, malgré tout.

C’est ainsi qu’un avenir peut être donné aux enfants. L’espérance, plus forte que tout, qui montre cette puissance de la vie dans l’adversité.



Petits enfants de l’immeuble Al Amal

Erbil - Irak


Comment oublier ces regards, ces rencontres ?

Nous avons le devoir d’aider ces chrétiens, matériellement, certes, mais aussi par notre prière.

Découvrons ou redécouvrons la force de la prière et donnons-leur un peu de place dans notre Rosaire !


Fr. Louis-Marie ARIÑO-DURAND, o.p.
Promoteur Général du Rosaire

Category:
Französisch