Escale à Istanbul

Entre le séjour au Liban et celui en Irak, une brève escale de 48 heures a été prévue à Istanbul, en Turquie, par le Promoteur général du Rosaire.

Ce choix était motivé par plusieurs raisons.
Tout d’abord, l’aspect pratique des choses : il était en effet beaucoup plus facile –et plus économique !– de rejoindre le Kurdistan irakien depuis la Turquie.
Ensuite, il y avait bien le besoin de souffler un peu, à la fin d’une belle et longue expédition… et quoi de mieux que de l’envisager dans une ville merveilleuse !
Enfin, cette halte était l’occasion d’une visite fraternelle. Il y a en effet une petite communauté de frères italiens, installée dans le quartier de Galata, à deux pas de la tour homonyme, qui fut, en son temps, appelée Tour du Christ.


Le couvent des frères dominicains – Quartier de Galata


Ce bref séjour a été l’occasion de découvrir la Basilique Sainte-Sophie, véritable joyau d’architecture qui conserve de magnifiques mosaïques, providentiellement conservées.

Ce n’est pas sans émotion que l’on franchit les portes d’un édifice aux murs chargés d’histoire chrétienne plus que millénaire !



La Basilique Sainte-Sophie

Suivant le conseil des frères, je me suis également rendu dans une église moins connue, celle de Saint-Sauveur-in-Chora. Les frères me l’avaient vantée comme la plus belle église d’Orient. Voilà une affirmation que je ne mettrai pas en doute tant les mosaïques et les fresques conservées dans cet édifice sont éblouissantes.

On y trouve représentées de nombreuses scènes évangéliques, mais également de multiples épisodes des écrits apocryphes, surtout ceux qui concernent la vie de la Vierge Marie.

En cet endroit, la beauté des représentations nous porte immanquablement à la contemplation et à la prière !


Le Christ à l’entrée de l’église Saint-Sauveur-in-Chora

 

Fr. Louis-Marie ARIÑO-DURAND, o.p.
Promoteur Général du Rosaire

Category:
Français