La Cène de Fra Angelico

Ce commentaire est paru dans la Revue du Rosaire du mois d’octobre 2007


La représentation du dernier repas de Jésus avec ses disciples illustre bien le souci d’actualiser le mystère. Fra Angelico ne reconstitue pas le cadre du repas pascal juif au cours duquel, selon les évangiles synoptiques et saint Paul, Jésus a institué l’eucharistie. Il présente une table sur laquelle il n’y a ni plats, ni couverts, ni vase de fleurs… Fra Angelico s’inspire de la célébration de la messe telle qu’elle était faite à son époque selon le rite latin. Les apôtres ne sont pas tant des convives que des « premiers communiants » qui reçoivent avec piété et dévotion la communion de la main du président de l’assemblée eucharistique. Du repas, Fra Angelico n’a gardé que la table et la nappe blanche mise pour le repas.

Pour la lisibilité du mouvement, les apôtres qui auraient dû tourner le dos au spectateur ont laissé leur tabouret et se sont mis à genoux. Parmi eux, l’auréole noire signe Judas que l’on ne voit pas, car ce groupe est caché par le premier qui joint les mains. Par le jeu des mains, les sentiments des apôtres sont manifestés : mains jointes à différentes hauteurs, mains croisées sur la poitrine ou mains levées ou posées sur la table. Par ces attitudes la prière est exprimée : action de grâce et de louange, intercession, offrande. Il y a aussi place pour un échange de parole, puisque les apôtres se tournent les uns vers les autres. Marie est présente, à genoux dans une attitude qui est analogue à celle de son Fils qui se donne. L’ouverture des fenêtres laisse voir la maison où habitent les frères. On reconnaît le toit et les fenêtres des cellules. L’ouverture à droite laisse place à un regard sur le puits qui centre le cloître. Ainsi l’eucharistie est-elle le centre de la vie de toute la maison. La cellule où le frère prie en silence prolonge la célébration. La présence eucharistique venue en lui par la communion au sacrement du corps et du sang du Seigneur rayonne dans le monde.

Category:
Français