Les Mystères Douloureux avec des conseils de Jeanne Jugan à ses Petites Sœurs

Agonie

« C’est une grande grâce que le bon Dieu vous fait de vous appeler à servir les pauvres. Ne refusez rien au bon Dieu. Il faut tout faire par amour. »

L’amour est la clé de notre vie avec Jésus et nos frères les hommes. Remercions Dieu qui nous donne de participer à l’œuvre son cœur plein d’amour et demandons-lui pardon de lui refuser ses appels.


Flagellation

« Aimez bien le Bon Dieu ! Il est si bon le Bon Dieu ! Tout pour lui, faites tout pour lui. Dans vos ennuis, il faut toujours dire, Dieu soit béni, merci mon Dieu, ou Gloire à Dieu ! »

Qu’il est difficile de dire ‘Dieu soit béni’ quand on traverse ou côtoie le malheur… Par la puissance de la prière soyons fidèles à notre Dieu qui endure l’épreuve avec nous.


Couronnement d’épines

« Faites bonne figure aux contretemps… Mes petites, il faut toujours être de bonne humeur »

Marchons avec compassion auprès de ceux que la vie humilie ; quelque fois notre simple bonne humeur peut soulager ; dans la prière demandons à Marie l’inspiration de poser un geste qui réconforte.


Portement de Croix

« En soignant le pauvre, dites en vous-même : "C’est pour mon Jésus ! Quelle grande grâce !" »

La grâce du Christ est inépuisable ; demandons à Marie de nous la faire goûter quand nous posons un acte de charité et soyons des témoins infatigables de cette grâce.


Mort de Jésus sur la Croix

« N’oubliez jamais le Pauvre, c’est notre Seigneur. »

Quel mystère de pauvreté que cette mort de notre Seigneur sur la Croix… Par la prière mariale demandons pour nous-mêmes et pour ceux qui nous entourent de savoir contempler Jésus dans le pauvre que nous aidons et voulons aimer.


Dans un même esprit : Les Mystères Joyeux, Les Mystères Lumineux et Les Mystères Glorieux

Category:
Français