Méditer les Mystères Glorieux avec une sœur moniale de Lourdes

La Résurrection

« Les disciples d’Emmaüs se disaient l’un à l’autre : “Notre cœur n’était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand il nous parlait en chemin, quand il nous expliquait les Écritures ?” » (Luc 24,32)

Sans savoir comment, les disciples se retrouvent à Pâques, n’osant pas y croire ; le Seigneur est là, leur cœur est tout brûlant. Alors Jésus se dérobe à leur regard.
Encore aujourd’hui, le Ressuscité se reconnaît à travers le signe de sa Parole, mais aussi du pain et du vin, qui brûlent notre cœur.

Demandons pour tous les chrétiens de connaître la joie de la présence du Ressuscité et d’en témoigner dans le monde.


L’Ascension

« Je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28,20)

Jésus monte auprès de son Père, mais il demeure pour toujours avec nous. Désormais sa présence n’est plus à l’extérieur, comme sur les routes de Galilée. Par l’Esprit qu’il nous a donné, il est au milieu de nous, au-dedans de nous. Sa présence n’est plus limitée par un lieu.

Le bruit et l’agitation de notre monde détournent l’attention de la présence du Ressuscité. Que l’Esprit Saint éveille les jeunes à cette présence, source de toute fraternité évangélique.


La Pentecôte

« Le Père vous donnera un autre Paraclet, pour qu’il soit avec vous à jamais. » (Jean 14,16)

Remplis de l’Esprit Saint qui leur est donné, les disciples sont tout joyeux de souffrir pour le Nom. La souffrance n’est plus le cauchemar qu’à Gethsémani ils cherchaient à oublier dans le sommeil. Ils savent maintenant que le Seigneur est passé par la croix pour eux; et, dans leur joie, ils mettent leurs pas dans les siens.

Prions pour tous les malades. Que l’Esprit Saint soit leur guide et les conduise de Gethsémani à la joie de Pâques.


L’Assomption

« Qui est celle-ci qui paraît comme une aurore ? » (Cantiques des Cantiques 6,10)

Marie est belle ; sa lumière, comme une aurore, annonce le plein jour. Elle annonce le jour où, comme elle, nous serons semblables au Seigneur parce que nous le verrons face à face.
Marie est louée pour sa beauté et sa beauté n’engendre pas la jalousie, car c’est la beauté de l’amour.

Prions pour tous les chrétiens qui croient en la réincarnation. Que la beauté de Marie dans la gloire, ouvre leurs yeux à la splendeur qui leur est promise.


Le Couronnement de Marie

« Une femme, le soleil l’enveloppe… Douze étoiles couronnent sa tête. » (Apocalypse 12,1)

Marie est reine. Sa couronne, ce sont les douze tribus d’Israël que Joseph avait vues en songe comme des étoiles. La gloire de Marie, c’est de resplendir de la lumière de Dieu au cœur du peuple de Dieu.

Prions pour tous les hommes sans espérance, enfermés dans la peur de la mort. Que Marie soit pour eux l’étoile qui leur montre la lumière de la vie.


Dans un même esprit : Les Mystères Joyeux, Les Mystères Lumineux et Les Mystères Douloureux


Vous avez aimé cette méditation ?
Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

 

Category:
Français