Marie, au ciel !

Éditorial - Bulletin de Bordeaux - Novembre 2011 - N°661


Cathédrale Notre-Dame de Chartres (1145-1220)
Façade Ouest et Notre-Dame de la Belle Verrière

 

Novembre mêle intimement deux réalités de notre destinée humaine et chrétienne. La Toussaint, où nous célébrons la fête de tous les saints parvenus à la gloire du Ciel et, le lendemain, la fête des morts (commémoraison de tous les fidèles défunts) qui nous fait embrasser dans la supplication de l’Église tous ceux qui ont encore besoin de notre aide.

Nous avons là le mystère de l’Église dans ses trois dimensions.

L’Église du Ciel déjà unie à son époux, le Christ notre Dieu, et dont la Vierge Marie est la figure par excellence. C’est l’Église triomphante qui connaît le triomphe définitif de l’amour de Dieu sur toute mort.

Puis l’Église de la terre qui, à l’image des cathédrales élancées vers le Ciel, enfante et conduit tout homme vers sa destinée éternelle. C’est l’Église militante qui combat le bon combat pour la vraie vie et la sainteté et collabore ainsi au salut du monde.

Enfin l’Église « entre les deux », si l’on peut dire. Le Purgatoire qui n’est autre que l’antichambre du Paradis, le « pressing » du Bon Dieu. Lieu de purification ultime afin de paraître sans tâche devant le Maître. C’est l’Église souffrante, car on imagine mal la souffrance de ces âmes qui détournées de l’Enfer au moment de la mort endurent de ne pas jouir encore du bonheur sans fin ! Avec Marie, pour eux, pour nous, à nos rosaires !

P. Antoine-Marie BERTHAUD, directeur du Rosaire (Bordeaux).


L'éditorial du mois de décembre

Category:
Français