Prier les Mystères Joyeux avec fr. Norbert-Marie Sonnier, o.p.

L’Annonciation

« L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth à une jeune fille accordée en mariage à un homme nommé Joseph, de la famille de David ; cette jeune fille s’appelait Marie. L’ange entra auprès d’elle et lui dit : Sois joyeuse, toi qui as la faveur de Dieu, le Seigneur est avec toi » (Luc 1, 26-28).

Tout commence avec cette initiative de Dieu ! Le salut longtemps désiré, patiemment attendu, arrive enfin. C’est le temps de la joie, le moment de se réjouir parce que le Seigneur vient, parce que le Seigneur est là, tout proche. Tellement proche qu’il veut prendre chair dans le sein de la Vierge Marie.

Que la joie du Sauveur habite nos cœurs !

La Visitation

Élisabeth dit à Marie : « Bienheureuse celle qui a cru : ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s’accomplira ! » (Luc 1, 45).

Le bonheur de Marie tient dans son écoute attentive et obéissante de la Parole de Dieu. Cette Parole qui trouve une personne bien disposée va jusqu’à son cœur où elle peut porter le fruit qu’elle annonce.

Que la Parole, telle une visitation de Dieu, trouve nos cœurs prêts à l’entendre et à la mettre en pratique !

La Nativité

« Et Le Verbe s’est fait chair » (Jean 1, 14).

Dans le sein de la Vierge Marie, le Fils de Dieu est devenu l’un d’entre nous pour que nous devenions, nous aussi, enfants de Dieu.

Que la Vierge Marie nous apprenne à dire filialement : « Notre Père… »

La Présentation de l’enfant Jésus au Temple

Syméon, tenant l’enfant dans ses bras dit : « Mes yeux ont vu ton salut » (Luc 2, 25)

Marie et Joseph, obéissant à la Loi, viennent présenter leur fils premier-né au Temple. Ils y sont attendus : toute l’espérance de Syméon est comblée. La rencontre du Sauveur s’exprime dans la joie et la confession de foi.

Que la foi au Sauveur Jésus soit notre joie !

Le recouvrement de Jésus

À l’inquiétude de ses parents, Jésus répond qu’il doit être chez son Père (Luc 1, 48).

Le Père, sa volonté, sa miséricorde et son amour, voilà ce qui façonne la vie et la mission de Jésus. Et qui permet d’entrer dans sa familiarité car « quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, c’est lui mon frère, ma sœur, ma mère » (Mt 12, 50).

Que Sa volonté soit faite !

Dans un même esprit :
Les Mystères Lumineux, Les Mystères Douloureux et Les Mystères Glorieux

Vous avez aimé cette méditation ?
Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

Category:
Français