Un pèlerinage du Rosaire… sur le Rosaire !

Chaque année, les Sanctuaires de Lourdes proposent un thème, repris par chacun des pèlerinages, pour approcher, par Marie, le Seigneur. Celui de l’année 2012 ne fait pas exception et s’inscrit dans une trilogie, commencée en 2010, qui proposait un titre qui commençait par « Avec Bernadette… ».

Au cours de trois années consécutives, nous avons été accompagnés par Bernadette, tout d’abord pour méditer sur le signe de la Croix (2010) puis pour dire le Notre Père (2011). L’année 2012 sera quant à elle centrée sur la prière du chapelet, élément constitutif du Rosaire, sur le Je Vous salue Marie que Bernadette a pu dire tant de fois !

Notre pèlerinage du Rosaire sera donc un pèlerinage sur… le Rosaire ! Et on pourrait se demander, à juste titre, si ce thème n’est pas en quelque sorte inutile, hors de propos, puisque les pèlerins du Rosaire connaissent tous par cœur ce qu’est le Rosaire !

Au hasard des rencontres et des conversations, nous nous rendons compte que la prière du Rosaire est finalement peu connue, même par les pèlerins qui participent au pèlerinage du même nom ! Et le lien qui existe entre cette prière et les dominicains est encore moins perçu ! Pourtant, lorsque nous sommes à Lourdes, combien de fois traversons-nous l’esplanade ? Avons-nous remarqué, sur le tympan au-dessus de l’entrée de la basilique du Rosaire, cette représentation que l’on retrouve souvent dans nos églises : Notre-Dame, avec l’Enfant Jésus, donne le Rosaire à un religieux agenouillé devant elle ? Il s’agit de saint Dominique, bien entendu ! Et la tradition nous enseigne que la Vierge Marie elle-même lui a remis ce rosaire que tous les frères prêcheurs portent à la ceinture, comme un cadeau de la Reine du ciel et, surtout, comme un signe de cet amour de Dominique pour elle qu’ils partagent.

Et n’oublions pas qu’au pèlerinage du Rosaire il y a des centaines de participants – et nous pensons ici en particulier aux jeunes qui nous accompagnent – qui n’ont jamais entendu parler du Rosaire, qu’il s’agisse de la prière ou du pèlerinage. Allons-nous les aider à les découvrir, l’une et l’autre ?

Nous allons par conséquent nous mettre à l’école de Marie et de Bernadette pour entrer dans cette prière simple et humble. Ce pèlerinage 2012 sera une excellente occasion d’apprendre !

Apprendre – ou réapprendre ! – ce qu’est le Rosaire. Ce petit résumé de l’Évangile, lu avec la Vierge Marie, est un véritable trésor. Comme un diamant aux multiples facettes qui offre un nouvel éclat lorsqu’on le regarde, le Rosaire offre toujours du nouveau à qui sait le contempler.
Chaque jour de notre pèlerinage sera mis en lien avec une série de mystères du Rosaire. Nous irons ainsi de l’Annonciation jusqu’à la Résurrection.

Apprendre à reprendre notre rosaire. Il est beau de nous réunir à Lourdes pour le pèlerinage, de retrouver des habitudes de prière… et nous les garderons, dans les semaines et les mois qui suivront, le chapelet à la main !

Apprendre à comprendre le Rosaire… pour en vivre ! La prière du Rosaire n’est pas déconnectée de notre vie. En méditant les mystères de la vie du Christ, nous les faisons nôtres. Et notre prière est nourrie par notre vie et vient la nourrir à son tour.

Nous allons donc nous mettre à l’école de Marie et de Bernadette. Ainsi, notre pèlerinage du Rosaire sera fidèle à son nom, fidèle à celle qui nous demande dans une autre apparition – celle de Fatima – de « prier le rosaire tous les jours », et surtout, fidèle à Celui qui nous donne Marie pour mère.

 

Le Prédicateur du Pèlerinage du Rosaire 2012

Vous avez aimé cet article ?
Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

Category:
Français