Sur les rives du lac Tanganyika

La chorale à la messe anglophone à Bujumbura
Le 7 décembre 2014

 

Deuxième étape de l’expédition africaine pour le Rosaire : le Burundi, où j’ai séjourné du 6 au 12 décembre. Je suis surtout resté à Bujumbura, la capitale du pays, sur les rives du lac Tanganyika.

Le socius du maître de l’Ordre pour l’Afrique, le frère Gabriel Samba, m’avait fortement conseillé de célébrer une messe dominicale avec les frères, afin de voir le travail admirable qu’ils réalisent dans leur paroisse. Et je n’ai pas été déçu ! Les frères de la Maison Saint-Dominique proposent, chaque dimanche, une messe en anglais et une autre en français. Toutes deux sont animées par une chorale remarquable qui soutient la ferveur de tous. C’est cette ferveur que j’ai retrouvée dans les offices que nous avons célébrés ensemble, dans les échanges sur le Rosaire avec les laïcs dominicains.

Aussi, les portes – et les ondes ! – de Radio Maria Burundi se sont ouvertes pour nous et il a été possible de faire deux émissions sur Notre-Dame et sur le Rosaire, les 10 et 11 décembre. Elles ont été l’occasion de temps d’enseignement puis d’échanges fructueux car les auditeurs, nombreux, pouvaient intervenir, réagir et poser leurs questions.

Il a fallu quitter le Tanganyika et prendre la route vers le Nord du pays pour rejoindre le Rwanda. Avec le frère Sixbert Hategekimana, Vicaire provincial du Vicariat du Rwanda et du Burundi, nous nous sommes arrêtés 24 heures chez nos sœurs moniales de Rweza. Là une rencontre a été organisée avec la communauté ainsi qu’avec le curé de la paroisse et quelques laïcs.

Merci aux frères, aux sœurs et aux laïcs pour ce bel accueil et cette ferveur partagée !

Les rives du lac Tanganyika
Le 8 décembre 2014


Fr. Louis-Marie ARIÑO-DURAND, o.p.

Promoteur Général du Rosaire

Category:
Français