Notre-Dame des Camps

Du 6 au 10 novembre 2015, le Promoteur général du Rosaire est allé au Kurdistan irakien. Ce fut bien entendu, l’occasion d’ouvrir le Jubilé des 800 ans de la fondation de l’Ordre des Prêcheurs, mais aussi la possibilité de rendre visite à nos frères chrétiens très éprouvés par les récents événements politiques en Irak et dans tout le Proche-Orient.

Ce sont des dizaines de milliers de chrétiens qui ont dû fuir les exactions de l’État islamique. En une nuit, ils ont tout perdu : leur maison, leurs possessions et la terre sur laquelle ils vivaient depuis des millénaires. Ils s’entassent désormais dans des camps. Les frères et les sœurs de notre Ordre font là-bas un travail exemplaire.


Dans un camp de réfugiés à Erbil, dans le Kurdistan irakien

Ce sont plusieurs camps de réfugiés qu’il m’a été donné de visiter. Deux camps composés de mobile-homes, où s’entassent des milliers de familles. Deux autres dans des immeubles où des cloisons ont été ajoutées pour que les familles aient un semblant d’intimité.

 Partout la même dignité, le soin des uns et des autres, la même tristesse aussi. Comment ne pas parler d’une certaine inquiétude : la ligne de front n’est qu’à 25 kilomètres et la situation est tout de même si précaire. Et surtout, à chaque instant, la joie d’accueillir le visiteur avec cette hospitalité si orientale !


Dans le bureau du Père Emmanuel – Camp d’Ashti – Erbil, Irak


Et puis, divine surprise, à l’entrée d’un camp, dans le bureau du prêtre qui veille avec sollicitude sur son troupeau, une affiche de Notre-Dame du Rosaire ! C’est elle que nous retrouvons au cœur de l’exil et de la précarité. Elle veille sur ses enfants !

Oui, une divine surprise, comme Notre-Dame sait nous les réserver !

 

Notre-Dame du Rosaire… Notre-Dame des Camps !

 

Fr. Louis-Marie ARIÑO-DURAND, o.p.
Promoteur Général du Rosaire

Category:
Français