Prier les Mystères Glorieux avec la bienheureuse sœur Marie de Jésus crucifié

La Résurrection

« Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous… sûrement je ne croirai pas. » (Jn 20,25)

En commençant votre oraison, pensez à Jésus. Représentez-vous les apôtres après la résurrection autour de ce divin sauveur qui leur apparaît, alors que Thomas refusait de croire à sa résurrection s'il ne mettait le doigt dans ses plaies sacrées. Jésus lui dit : « Vous avez cru, Thomas, parce que vous avez vu », et il lui faisait toucher ses plaies : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Transforme, Seigneur, les cœurs enfermés dans leur douleur et leur désespoir ; qu'ils montent vers toi et te reconnaissent.


L’Ascension

« Après avoir parlé à ses disciples Jésus fut enlevé dans le ciel et s'assit à la droite de Dieu. » (Mc 16,19)

Cette vierge me dit que Dieu l'avait chargée de me montrer la gloire du ciel. Elle me fit voir Jésus Christ notre divin Sauveur, tout brûlant d'amour et bien près de lui, le collège des apôtres. Elle me montra l'armée des martyrs et les âmes qui sont passées ici-bas par de grandes tribulations.

Que notre désir brûle de te voir face à face, Seigneur, dans ta gloire !


La Pentecôte

« Les disciples virent apparaître comme des langues de feu et, se séparant, elles se posèrent sur chacun d’eux. » (Ac 2,3)

Si tu veux me chercher, me connaître et me suivre, invoque la lumière, l'Esprit Saint qui a éclairé mes disciples et qui éclaire tous les peuples qui l'invoquent. Je vous le dis en vérité, en vérité, en vérité : quiconque invoquera le Saint-Esprit, me cherchera et me trouvera, et c'est par l'Esprit Saint qu'il me trouvera.

Viens en nous, Esprit d’intelligence, que ta divine lumière rende notre foi si vive qu’elle soit l’inspiratrice de tous nos sentiments et de tous nos actes.


L’Assomption

« Lève-toi, ma bien-aimée, ma belle, viens. » (Ct 2,13)

Va, va, Satan, ma Mère t'a écrasé la tête, tu es enchaîné. Je t'écraserai aussi par Jésus, par Marie. Elle revenait à la sainte Vierge : Ma Mère ! Oh ! que vous êtes belle ! Que vous êtes heureuse!

Ô Vierge Marie, délivre les hommes des dangers qui les assaillent, intercède pour eux auprès de Jésus.


Le Couronnement de Marie

« Toutes les générations me diront bienheureuse, car le Puissant a fait pour moi de grandes choses. » (Lc 1,48-49)

Marie est ma Mère ! Quand les enfants ne sont pas sages, le père est fâché et n'osent pas aller à lui. La mère vient prendre l'enfant et dit au père: moi je l'aime toujours, toi aussi il faut l'aimer et lui pardonner. Et le père pardonne à l'enfant par la prière de la mère. Je suis l'enfant de la Sainte Vierge ! elle est ma Mère bonne, bonne ! Je l'aime ! J'ai confiance ! Oui, par elle je deviendrai blanche, j'en ai l'espoir, pour la gloire de Dieu, par Marie, par Jésus !

Ô Marie, notre Reine et notre Mère ! N'abandonne pas les pécheurs, conduis tous tes enfants au port du salut, au royaume de leur Père.


Dans un même esprit : Les Mystères Joyeux, Les Mystères Lumineux et Les Mystères Douloureux


Vous avez aimé cette méditation ?
Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

Category:
Français