Prier les Mystères Glorieux avec saint Jean Chrysostome

La Résurrection

« Comme les femmes allaient porter la nouvelle de la résurrection aux disciples, Jésus se présenta devant elles, et leur dit : Salut! Elles s’approchèrent, saisirent ses pieds et se prosternèrent devant lui » (Matthieu 28, 9).

Je ne doute point, mes frères, qu’il y en ait parmi vous qui souhaiteraient avoir été avec ces saintes femmes pour embrasser avec elles les pieds du Sauveur. Mais si ce désir est sincère dans votre cœur, vous pouvez encore aujourd’hui embrasser non seulement ses pieds ou ses mains, mais même sa tête sacrée, lorsque vous participez à nos redoutables mystères avec une conscience pure et sainte. (Homélie 89 sur Matthieu)

Par l’intercession de la Vierge Marie, que la participation à l’eucharistie soit pour tous une proclamation de leur foi en Jésus ressuscité.


L’Ascension

« Jésus s'éleva et une nuée le déroba à leurs yeux » (Actes 1, 9).

Jésus-Christ, qui n'était point ressuscité sous le regard de ses apôtres, voulut monter au ciel en leur présence. Il leur eût été vraiment inutile d'assister au prodige de la résurrection, puisque Jésus-Christ devait en personne le leur raconter. Mais une parole divine pouvait seule nous apprendre ce qui suivit l'ascension. Et en effet l'œil ne pouvait atteindre ces hauteurs incommensurables, ni s'assurer que le Christ s'était véritablement élevé jusqu'aux cieux.

Prions le Seigneur pour tous ceux qui sont englués dans les biens matériels : qu’ils découvrent la vraie joie donnée par les biens que tu nous donnes.


La Pentecôte

« Quand les jours de la Pentecôte furent accomplis, les disciples étaient tous ensemble dans le même lieu. Et tout à coup vint du ciel comme un violent coup de vent » (Actes 2, 1-2).

À quelle époque de l'année se célébrait la fête de la Pentecôte? Au moment de mettre la faux dans la moisson et de recueillir le froment; telle est la figure, et voici la vérité. Lorsque la faux de la parole évangélique doit être mise dans la moisson des âmes, le Saint-Esprit paraît, semblable à une faux aiguë. Le Sauveur s'empresse d'envoyer la faux, parce que le moment de la moisson était arrivé. Et, en effet, il en avait déjà comme recueilli les prémices en introduisant notre nature dans les cieux. (Homélie 4 sur les Actes)

Demandons au Seigneur d’envoyer des ouvriers à sa moisson et de répandre sur eux son Esprit.


L’Assomption

« Il faut que ce corps corruptible soit revêtu de l'incorruptibilité, et que ce corps mortel soit revêtu de l'immortalité » (1Corinthiens 15, 53).

Le corps est corruptible et mortel, et c'est pour cela que le corps subsiste; car le corps, c'est la substance. La mortalité et la corruption, au contraire, sont détruites et disparaissent, tandis que l'immortalité et l’incorruptibilité deviennent le partage du corps. Ne doutez donc plus que le corps ne doive vivre éternellement, en apprenant qu'il devient incorruptible et qu'il est affranchi des lois de la mort. (Homélie 42 sur 1Corinthiens)

Demandons au Seigneur de rendre plus vive, chez les chrétiens, la foi en la résurrection.


Le Couronnement de Marie

« Où est-il, mort, ton aiguillon? Rendons grâce à Dieu qui nous donne la victoire par Notre Seigneur Jésus-Christ » (1Corinthiens 15, 56-57).

Après la sépulture, viennent les couronnes et les prix glorieux, l'incorruptibilité, l'immortalité, et des biens en foule. Celui qui ressuscite entre dans cette vie qui ne connaît ni la douleur, ni le deuil, ni les gémissements. (Homélie 41 sur 1Corinthiens)

Demandons au Seigneur de faire entrer dans sa gloire tous ceux qui l’ont cherché à tâtons.


Dans un même esprit :
Les Mystères Joyeux, Les Mystères Lumineux et Les Mystères Douloureux

Vous avez aimé cette méditation ?
Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

 

Category:
Français