Prier les Mystères Lumineux avec Benoît XVI

Le baptême

« L'Esprit Saint descendit sur Jésus sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix partit du ciel : Tu es mon fils; moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. » (Lc 3, 22)

Cet acte d'abaissement par lequel Jésus veut se conformer totalement au dessein d'amour du Père, manifeste la pleine harmonie de volonté et d'intention qu'il y a entre les personnes de la très sainte Trinité. Par cet acte d'amour, l'Esprit de Dieu se manifeste comme une colombe et vient au-dessus de Lui, et à ce moment-là, l'amour qui unit Jésus au Père est témoigné à ceux qui assistent au baptême par une voix d'en haut que tous entendent. (Homélie pour le Baptême, 9 janvier 2011)

Prions pour tous ceux qui, dans l'ordre dominicain, œuvrent à la catéchèse dans un monde déchristianisé.


Cana

« La mère de Jésus dit aux servants : Tout ce qu'il vous dira, faites-le. » (Jn 2, 5)

Marie est notre avocate auprès de Dieu. C'est ainsi que nous la connaissons depuis les noces de Cana : comme la femme bienveillante, pleine de sollicitude maternelle et d'amour, la femme qui perçoit les besoins d'autrui et qui, pour y venir en aide, les dépose devant le Seigneur. (Homélie, 12 septembre 2006)

Prions pour les laïcs dominicains. Qu'ils soient attentifs aux besoins de tous ceux qu'ils rencontrent dans leur vie professionnelle.


L’annonce du Royaume

« L'Esprit du Seigneur est sur moi, il m'a oint pour apporter la Bonne Nouvelle aux pauvres. » (Lc 4, 18)

Jésus affirme que l’annonce du Royaume de Dieu est le but de sa mission; cette annonce, toutefois, n’est pas seulement un « discours », mais elle inclut, dans le même temps, sa propre action ; les signes, les miracles que Jésus accomplit indiquent que le Royaume vient comme une réalité présente et qu’il coïncide en fin de compte avec sa propre personne, avec le don de soi. (Audience générale, 5 mai 2010)

Prions pour les membres des fraternités sacerdotales dominicaines. Qu'ils soient des éducateurs de la foi, pour le peuple qui leur est confié.


La Transfiguration

« Jésus fut transfiguré devant eux; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière. » (Mt 17, 2)

Pour les sens, la lumière du soleil est la plus intense que l'on connaisse dans la nature, mais pour l'esprit, les disciples virent, pendant un bref moment, une splendeur encore plus intense, celle de la gloire divine de Jésus, qui éclaire toute l'histoire du salut. Saint Maxime le Confesseur affirme que « les vêtements devenus blancs portaient le symbole des paroles de l'Écriture Sainte, qui devenaient claires et transparentes et lumineuses. » (Angelus, 20 mars 2011)

Prions pour les sœurs dominicaines chargées de la catéchèse. Qu'elles transmettent le goût de la Parole de Dieu.


L’Eucharistie

« Ceci est mon corps qui est pour vous. » (1Co 11, 24)

L’Eucharistie, trésor le plus précieux de l’Église, peut être comparée au cœur battant qui donne naissance à tout le corps mystique de l’Église : un organisme social totalement fondé sur un lien spirituel mais concret avec le Christ. Sans l’Eucharistie, l’Église n’existerait tout simplement pas. C’est l’Eucharistie, en effet, qui fait d’une communauté humaine un mystère de communion, capable de porter Dieu au monde et le monde à Dieu. (Angelus, 26 juin 2011)

Prions pour tous les membres de la famille dominicaine. Que l'eucharistie soit à la source de leur communion.


Dans un même esprit :
Les Mystères Joyeux, Les Mystères Douloureux et Les Mystères Glorieux


Vous avez aimé cette méditation ?
Vous pouvez vous abonner à la Revue du Rosaire !

Category:
Français