Un Rosaire à Istanbul

Hier, belle image du Rosaire dans le peuple de Dieu :

En arrivant dans la petite église grecque orthodoxe du quartier de Kurtuluş où je retrouve les amis, où habitent beaucoup d'Irakiens, je vois dans le narthex, car l'église était fermée à cette heure, toute une petite assemblée de chrétiens d'Irak, soit assis par terre, soit debout, en train de prier le Rosaire en araméen et en le chantant (cela m'a replongé en un instant dans les villages d'Irak où l'on chante ainsi le Rosaire les après-midi dans les églises, et à Bagdad et à Mossoul aussi, mais cela en temps ''normal'')

Le narthex de cette église comporte des icônes et des cierges allumés devant elles. C'était une vraie ambiance de prière que ces pieuses personnes avaient su créer devant les portes fermées de l'église : l'initiative venait d'eux, un prêtre aurait-il pensé à cela ?

Le Rosaire fut suivi de litanies, ce qui manifestait que l'assemblée voulait que ce temps merveilleux de prière dure le plus possible : au sortir de cette assemblée, ce serait a nouveau l'austérité de la rue turque où l'on parle une langue inconnue et où on se sent étranger...

Cette église est fréquentée par bien des Irakiens âgés qui ne peuvent venir a la grande église ou on se réunit le dimanche (dimanche dernier, on était plus de 1000 ! Très émouvant…).

Après cette prière je suis allé dans la famille, bien mal logée, de la sainte grand-mère qui avait présidé la prière du Rosaire. Elle vit dans la famille du ménage de son fils et des trois enfants : toute habillée en noir, elle m'a parlé d'un petit-neveu qui venait d'être tué à Bagdad par une voiture piégée et de trois de ses tout proches assassinés comme chrétiens. On a passé un bon moment à ''parler Irak'' autour d'une tasse de thé et des petits gâteaux irakiens, et puis comme toujours dans ce genre de rencontres, on a préparé l'évangile de dimanche prochain, tous en famille, et on a terminé par la prière et je leur ai distribué des chapelets en bois d'olivier qu'un ami italien arrivant de Jérusalem à Istanbul m'avait apporté pour mes amis d'Istanbul.

Grande joie de cette grande ''baraka''!

Category:
Français