Les Mystères Glorieux avec Jean Baptiste

Jésus, vainqueur de la mort, descend aux enfers

“ Le Christ fut mis à mort selon la chair, mais rendu à la vie selon l’Esprit.
C’est alors qu’il est allé prêcher aux esprits en prison. ” (I P 3,17b-18)

Sur les icônes russes de cette scène, le précurseur est toujours représenté. En général le Christ est au centre ; il apparaît dans une mandorle, revêtu d’un vêtement blanc resplendissant ; ses pieds ont brisé les portes de l’enfer. Une main tient le rouleau des évangiles et l’autre attire vers lui Adam et Eve sortant du tombeau. A droite, à côté d’Adam, nous voyons Jean Baptiste, précurseur du Christ, non seulement sur terre mais aussi aux enfers ; de même Abel , les ancêtres du Christ, les Rois David et Salomon…C’est la scène telle que l’évangile apocryphe de Nicodème nous la rapporte.

Et Jean Baptiste, précurseur et témoin, s’écria ‘Voici l’Agneau de Dieu…’
Sachons témoigner avec une foi inébranlable.


Jésus monte au Ciel
- Jean Baptiste, chantre de son humilité

Elie et Jean Baptiste sont nos guides spirituels pour contempler l’Ascension, ils sont comme 2 précurseurs. Jean Baptiste précède le Messie avec la puissance d’Elie, nous dit l’évangile (Lc 1,17) ; ce même Elie qui a connu une Ascension (2 R 2,11) . Comme le dit St Augustin “ Elie et Jean Baptiste sont inséparables, tous les 2 précurseurs du Christ ; Jean est précurseur de sa venue dans l’humilité, Elie est précurseur de sa venue en gloire. Mais Jésus en gloire est toujours revêtu de son humilité ; et le secret de son triomphe à la manière d’Elie est dans son humilité chantée par Jean Baptiste. ” (cf Homélies sur l’évangile selon St Jean 4,264)

A la lumière de ce mystère de gloire, demandons pour nous et pour nos proches une humilité aimante.


La Pentecôte
- Jean Baptiste, témoin et précurseur

“ Le fruit de l’Esprit est amour, joie, paix… ” (Ga5,22) Jean Baptiste en est témoin !

Si au jour de la Pentecôte les disciples furent remplis de l’Esprit Saint, bien avant eux Jean Baptiste avait connu ‘sa Pentecôte’, et l’Esprit Saint l’assista toute sa vie le remplissant de ses dons.. Dans la scène de la Visitation c’est l’Esprit de Joie qui le visite et qui le fait tressaillir d’allégresse dans le sein de sa mère. Il est désormais rempli de l’Esprit de Force comme Elie, et la puissance de sa prédication en témoigne.
L’Esprit de Science lui permet de reconnaître et de proclamer ‘Voici l’Agneau de Dieu!...’
Et cet Esprit qui confirme dans la foi donne à Jean Baptiste l’assurance pour conduire ses propres disciples à Jésus qu’ils suivront et annonceront désormais.

Que l’Esprit Saint qui a soutenu Jean Baptiste nous confirme dans notre foi et fasse de nous des témoins de l’Amour, de la Joie, de la Paix.


L’Assomption avec Marie et Jean Baptiste

Les icônes si classiques de la DEISIS nous présentent Marie dans la Gloire de son Assomption auprès de son Fils en Gloire. Inévitablement, de l’autre côté de Jésus, celui qui siège, c’est Jean Baptiste. Le texte de l’Apocalypse que nous lisons pour l’Assomption, signale que ‘la femme’ (Marie si l’on veut) fut conduite au désert (Ap 12,6). Or le Jean Baptiste représenté auprès du Christ en gloire est toujours celui que l’évangile nous a fait rencontré dans le désert: cheveux hirsutes, vêtu de peau de bête et sans doute mangeant quelques maigres sauterelles avec du miel. A Marie comme à Jean, le désert a préparé la Gloire!

Cette Gloire qui nous attend aussi, avec tout notre être, toute notre vie car ‘nos œuvres nous suivent’, dit encore l’Apocalypse (14,13)


Jean Baptiste et le couronnement de Marie

C’est encore la vision de l’Apocalypse qui nous guide; elle a été volontiers commentée par les Pères de l’Eglise comme la communion des saints autour de Marie ; et Jean Baptiste a sa place ! Saluons Marie en citant cette page de l’Eglise d’Alexandrie:
Nous glorifions la Mère du Christ, du Roi véritable…

J’ai vu une femme revêtue du soleil,
La lune et les étoiles du ciel formaient une couronne sur sa tête.
Vraiment, le soleil c’est le Christ Jésus;
la femme c’est la Vierge Marie;
la lune, Jean Baptiste ;
les étoiles, les 12 Apôtres.

Salut Vierge Marie,
Salut Temple de Dieu,
Salut Mère du Verbe, de Jésus, de l’Agneau de Dieu... si cher à Jean Baptiste !


Dans un même esprit : Les Mystères Joyeux, Les Mystères Lumineux et Les Mystères Douloureux

Category:
French