Bernadette, Lourdes et le rosaire

Un article de Sœur Dominique, o.p., du monastère de la Clarté Notre-Dame à Taulignan (Drôme), extrait d’une série de conférences données lors du Pèlerinage diocésain de la Drôme en l’année 2012 sur le thème : « Prier le Rosaire avec Bernadette », publié dans la Revue du Rosaire de septembre 2013.


Les apparitions de Lourdes sont dès le premier instant marquées par la prière du rosaire : deux femmes se rencontrent, chacune a un chapelet à la main.

Pour méditer le chapelet avec Bernadette il faut prendre Marie, Immaculée Conception, chez nous, c'est-à-dire simplement dans notre vie. Elle ne sait que nous montrer son Fils, que nous mener à Lui qui nous mènera au Père. Rejetons toute crainte éventuelle de « mariolâtrie », une relation juste à Marie ne nous conduit qu’à Jésus, elle n’est que pour son Fils, l’Emmanuel venu sauver le monde. Notons enfin que la récitation de chaque dizaine se termine par une doxologie, gloire au Père… si nous faisons attention cela signifie que chaque méditation nous mène à la contemplation de la Sainte Trinité !

La prière du rosaire est une contemplation du Christ, le souvenir du Christ Sauveur, avec Marie. Souvenir au sens biblique c'est-à-dire qui actualise aujourd’hui l’acte de salut pour nous, aujourd’hui. La prière du rosaire nous « apprend » le Christ, nous apprend à nous conformer au Christ, à prier le Christ… Notre-Dame du Rosaire, c’est… Notre-Dame de l’Évangile !

Le chapelet a accompagné Bernadette toute sa vie, il a « infusé » sa vie pourrait-on dire, au point que la vie de Bernadette est le fruit de sa prière du chapelet. C’est aussi notre histoire à chacun et c’est peut-être cela que nous sommes venus apprendre ici.

Il n’y a que de la simplicité chez Bernadette, pas de récits d’états spirituels ordinaires ou extraordinaires, hormis le récit des apparitions qui ne sont pas des récits de vie spirituelle, mais une description de faits, de plus, ils sont bien brefs. Il n’y a pas de grande introspection, d’analyse d’elle-même ; certes elle fait son examen de conscience, son carnet de notes intimes nous le révèle, mais dans une grande objectivité, sans aucun pathos. Bernadette accomplit sa vie, elle vit dans le plus réel de la réalité, autrement dit dans l’aujourd’hui de Dieu, dans le royaume aujourd’hui, dans le sens de la parole du Christ : « le royaume est au milieu de vous ».

Category:
French