Les Équipes du Rosaire dans la Pastorale diocésaine

Lors du Pèlerinage du Rosaire à Lourdes en 2003, le « oui » de Marie à l'ange Gabriel a dû résonner en moi . À mon tour, j'ai humblement répondu « oui » pour servir les Équipes du Rosaire du diocèse de Tarbes et Lourdes. Notre équipe de travail s'est ensuite formée et se compose de l'abbé Antoine Mérillon, aumônier diocésain, de Maïté Fourcade, trésorière, qui a succédé à Christiane Dessalles depuis douze mois et de moi-même.

Notre trio fonctionne dans la communication, la concertation, le discernement, le respect, le tout dans la gaieté. Le père Mérillon nous aide par sa disponibilité, son soutien, son enseignement, son accompagnement spirituel et... sa bonne humeur. Effectivement, cela revient à dire que communiquer c'est aussi une façon d'aimer : c'est écouter ; écouter c'est recevoir et c'est aussi donner ; c'est se tourner et aller vers les autres.

Pour nous, c'est la joie et le plaisir de nous rencontrer pour travailler et aussi pour rencontrer nos équipes quand nous sommes invités pour partager la prière du feuillet mensuel. Nous y allons à trois dans la mesure du possible. Ainsi nous avons rencontré les équipes des secteurs de Luz, Bagnères-de-Bigorre, Ossun, Ibos, Tarbes, Aureilhan, Arreau, Les-Enclaves, Lourdes et Maubourguet. Notre trio invite aussi les membres des équipes du Rosaire à venir travailler avec nous lors de nos réunions. De cette façon notre équipe de travail peut varier du simple au double en nombre, surtout quand il s'agit de préparer des rencontres importantes.

Nous recueillons avec notre aumônier les idées apportées par tous ainsi que l'aide et le service qui nous sont offerts pour en faire bon usage. Tout est précieux pour nous car ce qui ne peut être utilisé là, nous l'employons ailleurs ou une autre fois. L'effort de chacun, quel qu'il soit, est bienvenu et tous le savent. Nous avons essayé de briser les barrières, et l’abbé cherche par tous les moyens à fédérer les personnes autour des projets de notre mouvement.

Pour moi, servir les Équipes du Rosaire est une façon de rechercher le Seigneur et de communiquer avec Lui ; méditer les mystères du Rosaire est pour moi un rendez-vous quotidien avec Marie, notre sainte Mère, la Mère du Christ. Marie m'a conduite vers son fils avec beaucoup d'élégance, de délicatesse, et de savoir-faire, humainement parlant. Dans le rendez-vous quotidien demandé aux équipiers, je livre à Jésus et Marie mes peines, mes chagrins, mes souffrances physiques et psychologiques, mes joies pour lesquelles je rends grâce. Il me semble parfois que je leur demande l'impossible mais je me dis que rien n'est impossible pour celui qui croit en l’amour de Dieu. Et ici-bas, je dois cela à notre aumônier diocésain, l'abbé A. Mérillon à qui je voudrais exprimer toute ma gratitude car c'est lui qui m'a permis de découvrir les Équipes du Rosaire et, par là, des moyens pour approfondir ma foi et le sens de la communauté d’Église.

Category:
French